Social Network Badges

Monthly Archives: July 2013

                La traduction assermentée n’est parfois pas suffisante : certaines démarches supplémentaires peuvent vous être demandées pour légaliser complètement votre traduction. Les règles sont différentes d’un pays à l’autre. Il convient donc de valider auprès des autorités compétentes (ambassade, consulat,….) la législation du pays ciblé avant d’enclencher votre projet.

              La traduction certifiée se distingue de la traduction dite libre en ce qu’elle a une existence “physique” obligatoire : l’assermentation se matérialise par la livraison d’un original papier sur lequel certains points sont clairement identifiables et repérables d’une assermentation à l’autre. Car une traduction ne doit pas se contenter de suivre le fond…

                Rien de plus facile : un traducteur assermenté est expert auprès d’une Cour d’Appel. Pour vérifier qu’il est bien certifié, il suffit donc de demander à ladite Cour d’Appel la liste officielle des traducteurs experts. Vous pourrez ainsi valider qu’il y figure…..ou pas !