Social Network Badges

La météo, le combat du traducteur

Depuis maintenant deux semaines les jours se rallongent et l’impression de sortir de l’hiver se confirme de plus en plus.

On se permet alors avec une certaine témérité de ne plus mettre de bonnet, de gants voire d’écharpe. On ressort même du placard son manteau “températures légères” afin de ne plus s’emmitoufler dans son parka hivernal et de retrouver un semblant de look.

Mais l’hiver cette année étant joueur, on a  la “chance” d’avoir des jours à 3°, d’autres à 16°, des jours pluvieux qui s’enchainent avec des journées où la possibilité de travailler son bronzage serait plausible, bref un vrai casse-tête de garde-robe.

Quand on traduit, les conditions doivent être optimums, car il faut éradiquer toutes distractions possibles pour éviter d’avoir d’excuses pour ne pas travailler (ce cas s’applique dans de nombreux corps de métier) et pour bien se fondre dans le document à traduire. Avoir sans cesse à ouvrir des fenêtres ou de devoir sortir le pull supplémentaire pour éviter que les doigts ne tremblent sur le clavier sont malheureusement des distractions que le traducteur ne peut se permettre. Surtout quand celui-ci riposte contre la chute de température à l’aide de grog, la qualité de sa traduction commence à en pâtir à un moment.

N’hésitez pas à nous communiquer vos trucs et astuces pour lutter contre ces écarts de température. On nous a déjà parlé du sac de riz à réchauffer aux micro-ondes comme c’est expliqué ici :

http://www.instructables.com/id/Microwavable-Mitten-Warmers/

 

Commentaires

Dites nous ce que vous pensez.

Aucun commentaire sur cette news pour le moment.